À propos

Xavier Roumagnac est batteur. Pour lui, le rythme est central, organique, comme une colonne vertébrale autour de laquelle s’agenceraient le son, la matière de la musique, et la silhouette anguleuse et dynamique de mélodies tantôt ciselées, tantôt compactes comme un tutti de Big-Band.

Pétri de voyages et d’influences diverses, il a appris cette langue du rythme aux côtés de musiciens de métropole, de la Réunion, des Antilles, du Sénégal, de Guinée ou du Mali. Pour lui le métissage de la France n’est pas un concept abstrait, mais bien la matière première de son apprentissage et de sa culture musicale.

Il est aussi un musicien parisien, très au fait des explorations de son temps.
C’est donc tout naturellement que son premier disque « Sirènes » (morceau poignant écrit au lendemain des attentats) a pris vie, entre racines traditionnelles et arborescences électro, mêlant synthés « vintage » et rythmes « ancestraux », réunis par les cuivres puissants et charnus des musiciens de jazz.

Il s’affirme depuis comme un compositeur rassembleur,  s’entourant de musiciens de premier choix, de la rythmique percussive aux soufflants inspirés. Le nom de son groupe, Eklektic Band tombe naturellement sous le sens, et la musique qu’il nous donne à entendre, oscillations d’un groove puissant et de contemplations technoïdes, justifie ce nom bien plus que tous les discours.

Pour le plus grand plaisir de ceux qui aiment autant la transe, la danse terrienne et incarnée, que les lignes élégantes et sophistiquées. (Lisa Cat-Berro)